25/11/2017

Tariq Ramadan dcrédibilisé

Cher monsieur Anastase,

Vous critiquez vivement la conclusion de mon Blog sur Tariq Ramadan. Vous estimez que je me rabaisse en souhaitant que sa perte de crédibilité personnelle, à cause des accusations dont il fait l’objet, entraîne une perte de crédibilité de son discours en général. Vous estimez que cela n’entame en rien ses positions idéologiques. . Et vous citez Céline et Aragon à l’appui de votre critique à mon égard.
Permettez moi de vous dire que vous confondez les cas. Céline était un afreux anti-sémite mais, comme le disait André Chavanne, il n’en était pas moins un romancier de génie ayant écrit un chef d’œuvre. On peut donc parler de cet aspect sans parler de l’autre. De même pour Aragon, zélateur aveugle du communisme stalinien. Il n’en était pas moins un romancier et un poète remarquable.
Tariq Ramadan n’est ni romancier ni poète. Il est tout entier dans son discours politique, sociologique, religieux. Il appuie sur la morale stricte qui doit régir les relations entre hommes et femmes. Il met en cause, à cet égard, notre notion de liberté et d’égalité entre les sexes. Bref, chez lui tout se tient. Il s’est posé en référence à la fois intellectuelle, religieuse et personnelle.
Que ses soucis judiciaires le décrédibilisent sur l’ensemble est donc logique et heureux. Cela peut contribuer à réveiller des esprits endormis. Sur le cas de Frère Tariq, ne vous en déplaise, je persiste donc et signe.

17:52 | Lien permanent | Commentaires (13) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Commentaires

Je suis vexé. Anastase reçoit une lettre ouverte et je suis censuré.
Mais j'ai cru comprendre que, malgré de beaux restes de Libéral humaniste, dont nous peinons à retrouver les fossiles, vous avez gardé une fibre politique qui consiste à utiliser l'adversaire à ses propres fins.
Finalement, vous me flattez. Car la censure ne fait que marquer la limite de celui qui la pratique.

Écrit par : Pierre Jenni | 25/11/2017

Je suis vexé. Anastase reçoit une lettre ouverte et je suis censuré.
Mais j'ai cru comprendre que, malgré de beaux restes de Libéral humaniste, dont nous peinons à retrouver les fossiles, vous avez gardé une fibre politique qui consiste à utiliser l'adversaire à ses propres fins.
Finalement, vous me flattez. Car la censure ne fait que marquer la limite de celui qui la pratique.

Écrit par : Pierre Jenni | 25/11/2017

Frère Tariq est tout à fait crédible dans son rôle de manipulateur pervers, ces innombrables fans en sont la preuve tangible.

Écrit par : Maendly Norbert | 25/11/2017

Je soutiens votre point de vue et ne vois pas en quoi il pourrait vous rabaisser. Quant à son efficacité je reste malheureusement très sceptique, tant il exigerait une réflexion critique, donc rationnelle et logique de la part de ceux qui adhèrent au propos de Ramadan.
Ce sont des qualités très rares chez les adhérents les plus passionnés d'une religion ou d'une secte, quelle que soit d'ailleurs la dénomination en question.

Écrit par : Mère-Grand | 25/11/2017

C'est le commentaire d'Anastase qui est monstrueux. C'est une certitude: Anastase ne comprend pas la signification du mot "philosophie", car il n'y a chez Ramadan et l'idéologie d'El Banna aucun amour de la sagesse. Il n'y a aucune "philosophie" à ne pas condamner fermement et définitivement la lapidation.

Les personnes qui disent: faites je que je dis, ne faites pas ce que je fais, n'ont AUCUNE crédibilité pour s'adresser à un public quelconque.

Il ferait beau voir que Ramadan soit à nouveau invité sur un plateau de télévision.

Écrit par : Daniel | 26/11/2017

M. Anastase commet l'erreur de préjuger d'un génie Ramadan... et d'oser, pour illustrer son opinion, citer Céline, Aragon et Heidegger!
Toute la pauvreté des opinions de Tarik se trouvent dans ses propos. Il suffit de le laisser parler et de l'écouter pour saisir qu'il est un imposteur sans rigueur intellectuelle. Des précisions révélatrices de son parcours sont d'ailleurs publiées sur divers supports dont:
https://mondafrique.com/la-face-cachee-de-tariq-ramadan/

Écrit par : Michèle Roullet | 26/11/2017

Tariq Ramadan tient un "discours politique, sociologique, religieux". C'est vrai et c'est son droit. Il prône une "morale stricte qui doit régir les relations entre hommes et femmes". C'est encore vrai et c'est toujours son droit. De même que c'est son droit de ne pas se conformer à son discours s'il n'y croit pas lui-même et de s'écarter de la morale qu'il professe si elle ne lui convient pas.

Depuis quand un professeur ou un gourou serait-il tenu de croire aux sornettes qu'il enseigne et de faire ce qu'il enjoint aux autres de faire? Mahomet n'a-t-il pas donné des tas de bons conseils que, à titre personnel, il s'est empressé de ne pas suivre? Tariq Ramadan ne fait que marcher sur les pas du Prophète. Cette loyauté envers son idole et cette cohérence l'honorent.
Puisse Dieu couvrir Mahomet et Tariq Ramadan de bénédictions et de paix.

Écrit par : Athanase de Saint-Dextre | 26/11/2017

Ne vous rabaissez-vous pas quelque peu, monsieur Eggly, en donnant de l`importance aux invectives épistolaires de quelqu`un voyant manifestement la réalité a travers les verres déformants de sa haine envers l`Islam? Il y a dans le monde plein de gens de tous bords qui se font une joie de hair en bloc l`une ou l`autre des grandes religions sans meme connaitre l`objet de leur haine, simplement en fondant celle-ci sur l`amalgame et la généralisation. Les extremes finissent toujours par se rejoindre, les esprits sensés n`ont rien a gagner a participer a leur sarabande insensée. Je précise que je suis moi-meme agnostique.

Écrit par : JJ | 26/11/2017

Ne tenez pas compte de mon commentaire précédent. J`ai lu un peu vite et je viens seulement de comprendre que c`est vous qui faites de l`amalgame et de la généralisation entre l`affaire Ramadan (ou d`ailleurs rien n`est encore prouvé) et l`Islam en général. Anastase a donc raison a mon sens et je vous souhaite de continuer sur le chemin de votre évolution spirituelle.

Écrit par : JJ | 26/11/2017

Ils me font doucement rigoler ceux qui prétendent s'exprimer valablement sur l'islam sans avoir vécu dans un pays où l'islam est la religion de l'Etat.

"(ou d`ailleurs rien n`est encore prouvé)"

Bien sûr que si! Les témoignages sont assez nombreux pour valoir preuve.
Vos propos contradictoires vous font perdre toute crédibilité.

"C'est vrai et c'est son droit."

Ce qui est vrai c'est que comme Mahomet, c'est un imposteur qui vient enfin d'être démasqué. Vous le dites très bien à votre manière. Et c'est aussi le droit des victimes de témoigner de la vérité de l'imposture.

http://www.cnrtl.fr/lexicographie/imposteur

Écrit par : Daniel | 27/11/2017

Mon cher Daniel, j`ignore comment fonctionne la justice dans le pays de vos reves mais en Suisse l`accusation n`est pas le jugement et la présomption d`innocence est prise au sérieux. C`est compliqué hein, la civilisation?

Écrit par : JJ | 27/11/2017

A propos de la vérité ne pas oublier que la présidente des femmes musulmanes en Suisse connaît les victimes concernées au point de faire savoir à l'opinion publique qu'elles sont "fragiles"!
Ce qui revient à dire que Tariq Ramadan n'est pas encore reconnu coupable loin s'en faut et qu'en cas de victoire déclaré innocent non seulement il devient victime ce qui ne peut que le rendre d'autant plus crédible..."intellectuellement, religieusement et personnellement"!

Hillel l'Ancien, le Babylonien... dont on évoque la personnalité ces jours en blogosphère fut sans aucun doute un maître spirituel authentique.

Modeste, il ne s'annonça jamais fils unique de Dieu. Ernest Renan, notamment, n'a jamais présenté Jésus autrement que comme un homme. il y aurait lieu, de notre côté, de revoir l'enseignement chrétien si l'on veut continuer à voir en Jésus celui venant après Hillel l'Ancien...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 27/11/2017

Je m'étonne mon cher Simon que vous n'ayez pas déjà lancé une Fatwa contre Frère Buttet dont les idées sont totalement décrédibilisées par son attitude personnelle. Je crois que cette mésaventure devrait tous nous faire réfléchir sur les individus qui s'opposent au Mariage homosexuel. Toutes ces idées sont contenues dans sa conduite. Et ne venez pas nous chanter la présomption d'innocence.

Écrit par : Anastase de Saint-Senestre | 30/11/2017

Les commentaires sont fermés.