03/09/2011

Printemps arabe: printemps de la femme?

Printemps arabe : printemps de la femme ?

 

Le printemps arabe débouchera-t-il sur l’instauration de vraies démocraties, sur un respect des droits de l’homme et de la femme ? Une information diffusée un peu à la sauvette laisse songeur. En Egypte, certaines femmes qui avaient courageusement participé aux manifestations se sont fait récemment molestées. Et d’aucuns ont alors vite déclaré que les femmes circulant librement étaient en danger, qu’il valait donc mieux qu’elle restent à la maison. Eh oui ! Qu’habilement ces choses là sont dites.  

On le sait bien : la victoire des opposants en Egypte, en Tunisie et maintenant en Libye est celle de plusieurs composantes unies pour les circonstances. Parmi elles, il y a des islamistes intégristes, sous l’obédience des Frères musulmans chers aux frères Ramadan et d’autres mouvements d’inspiration analogue. Les proclamations des programmes ont été relativement discrètes, même si la Charria comme base juridique et de justice a bel et bien été évoquée. Il se trouve que ces mouvements islamistes sont de loin les mieux structurés, et de longue date. Que des femmes soient intimidées, poussées à être recluses chez elles, alors qu’elles ont joué tout leur rôle dans la révolte, ne laisse pas d’être inquiétant. Il était nécessaire que les pays européens et les Etats Unis soutiennent les <indignés> et les révoltés ; particulièrement en Libye où, sans l’OTAN, tout aurait été noyé dans le sang. Mais il va être non moins nécessaire que l’on aide ces pays à se réorganiser, à établir les trois pouvoirs dans le respect des hommes et des femmes qui ont voulu le grand changement et qui ne doivent pas être volés de leurs efforts magnifiques. Il faut, autant que l’on pourra, soutenir les femmes engagées dans leur combat pour obtenir dignité et égalité. Il ne saurait être question de tolérance culturelle. Ceux et celles qui aspirent, dans ces pays, à prendre librement leur destin en main sont légion. Puissent-ils s’organiser assez bien et assez vite pour ne pas être neutralisés par les forces intégristes. Ils doivent pouvoir compter sur une collaboration internationale, dont celle de la Suisse.  

19:19 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.